Journal

Les huiles en cosmétique
Beauté Ingrédients Procédés

Les Huiles en Cosmétique

Publié le 30/01/2023

Les huiles composent beaucoup de produits cosmétiques, leur qualité dépend en partie de la qualité de ou des huile(s) qui les composent. Certaines huiles sont transformées, dérivées du pétrole ou d’huile de palme, elles perdent alors en qualité et peuvent être mauvaises pour l’environnement et/ou n’apporter que peu voir pas de bénéfice à votre peau. Bien connaitre les huiles vous aidera à choisir les bons produits pour votre peau et aussi pour l’environnement !

L’huile végétale, qu’est-ce que c’est ?

Obtenue à partir de graines et de fruits de diverses plantes oléagineuses, par pression ou par extraction à l’aide de différents solvants, l’huile végétale est un corps gras composé :

  • D’acides gras :

– Saturés : Acide stéarique, palmitique, très présentes dans les beurres végétaux. Notre corps peut les synthétiser. Beurre de Karité, beurre de cacao, huile de coco, etc. – Acides gras Poly-insaturés AGPI (Oméga 3 et 6) : Notre corps ne peut les synthétiser, ce sont les Acides Gras Essentiels : acide alpha linolénique, acide gamma linolénique et acide linolenique. – Acides gras Mono-insaturés AGMI (Oméga 7 et 9) : Famille des Omégas 9. Acide oléique et acide palmitoléique majoritairement. Notre corps peut les synthétiser.
  • D’insaponifiables :

Ce sont les substances contenues dans les huiles qui ne réagissent pas avec la soude. Ils apportent leurs bienfaits à la peau : Vitamine E, Caroténoïdes, Phytostérols, Polyphénols, Oligoéléments, etc. En fonction de la quantité d’acides gras qu’elle contient, l’huile sera alors plus ou moins rapide à pénétrer, sèche ou grasse, véhicule d’actifs ou occlusif (pour protéger de la déshydratation). Les huiles végétales ont de nombreuses propriétés, nourrissantes, réparatrices, hydratantes, anti-âge et protectrices, entre autre.

Comment bien choisir mon huile ?

Pour bien choisir votre huile il faut connaitre son origine et sa méthode d’extraction !

Les 4 principales méthodes d’extraction à partir de graines d’oléagineux

 

1- Par pression à froid

Les graines ou les fruits sont broyés et pressés mécaniquement à une température inférieure à 40°C. Cette méthode permet de préserver les actifs de l’huile et donc d’utiliser des huiles de la plus belle qualité.

2- Par pression à chaud

Les graines ou les fruits sont chauffés lors du pressage, ce qui permet d’obtenir un meilleur rendement en huile mais cela peut dénaturer les actifs et les acides gras.

3- Par extraction au solvant

L’huile est extraite grâce à un solvant volatil (généralement l’hexane). On obtient alors une huile « raffinée », moins colorée, sans odeur, beaucoup plus stable et peu couteuse.

4- Par centrifugation

Pour les fruits oléagineux, l’huile est séparée de la pulpe du fruit par centrifugation.  

La qualité des huiles dépend de leur méthode d’extraction elles sont alors dites vierges, raffinées, ou transformées.

 

Les différentes huiles que vous retrouvez en cosmétique

1- Les Huiles Vierges

Pour qu’une huile végétale soit qualifiée d’huile vierge, elle doit répondre à des critères très précis, fixés par la réglementation. Elle doit être produite :
  • Par des moyens mécaniques
  • Sans solvant
  • Extraite à froid à une température inférieure à 40°C.
Les huiles végétales vierges sont des huiles pures et brutes qui n’ont reçu aucun traitement de raffinage. Plus chères et plus précieuses, ces huiles sont utilisées en cosmétique pour leurs bienfaits naturels. Pour choisir une huile vierge ou un produit qui en contient voici ce que vous pouvez retrouver sur l’étiquette de votre produit :
  • Seed Oil
  • Kernel Oil
Attention, « Huile Brute » qualifie toute huile à la sortie de l’extraction, quel que soit le mode d’extraction ! Il est donc important de se renseigner pour savoir si l’huile n’a pas été extraite par un solvant !

2- Les huiles raffinées

Le raffinage comprend plusieurs étapes successives :
  • La neutralisation des acides gras libres par saponification et centrifugation, ou encore par distillation,
  • La décoloration des pigments,
  • La désodorisation réalisée par un chauffage à 200°C environ (ce procédé ne faisant appel à aucun produit chimique de synthèse est compatibles avec les normes BIO),
  • et La «winterisation » pour rendre l’huile plus limpide en éliminant les graisses et les cires qu’elle contient naturellement.

3- Les huiles transformées

Les huiles estérifiées

Une huile estérifiée est une huile végétale qui a été transformée par une réaction chimique pour être associé à des alcools gras naturels ou synthétiques pour isoler les composants et n’en garder que certains. La composition et les propriétés sont alors complètement différentes. Cela permet de rendre l’huile plus pénétrante, d’avoir un toucher plus sec, une conservation plus longue et un coût plus faible pour les industriels tout en offrant une plus grande stabilité aux formules. L’huile végétale la plus utilisée pour fabriquer les huiles estérifiées est l’huile de palme. Elle est cependant acceptée par le référentiel COSMOS.

Vous les retrouverez dans les listes d’ingrédients :  Caprylic / Capric Triglyceride, Coco Caprylate Caprate, Decyl Oleate, Dicaprylyl Ether, Isopropyl Palmitate, Etc.

Vous pourrez retrouver parmi nos ingrédients le caprylic/capric triglycéride dans certaines formules. En effet, aux propriétés dispersives, cette huile est obtenu à partir d’une huile végétale extraite de la noix de coco qui est hydrogénée et hydrolysée. Elle sert de base à nos extraits d’algues, les rendant disponibles pour les utiliser dans nos produits cosmétiques. Cette huile a l’avantage d’être stable, de bien pénétrer la peau et d’être très bien tolérée, même par les peaux les plus sensibles. C’est pourquoi elle est souvent utilisées dans les cosmétiques, même bio.

Les huiles hydrogénées

Les huiles hydrogénées sont obtenues lorsqu’on extrait ces huiles végétales à très haute température pour obtenir une huile semi-solide et insensible à toute oxydation dans le but de produire plus, à moindre de coûts, et obtenir des huiles plus stables. Beaucoup moins qualitatives, les huiles hydrogénées ont peu de bénéfice pour notre peau. Ces huiles sont aussi acceptées par le référentiel COSMOS donc pour le label BIO.

Vous les retrouverez dans les listes d’ingrédients : Hydrogenated, Dihydrogenated, Bis-hydrogenated, Squalane, Etc.

4- Les macérât huileux

Un macérât huileux est obtenu par macération d’une partie de plante dans une huile végétale, dans le but d’extraire les principes actifs de la plante. Le mélange est ensuite filtré pour pour ne garder que le liquide alors chargé d’actif de la plante. Les propriétés d’un macérât huileux seront données d’une part par la plante qui a était extraite, mais aussi par l’huile qui a servit de “solvant”. Les mâcérats huileux sont souvent à base d’huile de tournesol, pour sa neutralité en odeur et sa bonne absorption par la peau.

5- Les huiles minérales 

Les huiles minérales ne sont pas des huiles végétales ! Elles sont issues de l’industrie pétrochimique dont les plus connues sont la paraffine et la vaseline. Vous ne trouverez pas ces huiles dans les cosmétiques BIO. Pour les reconnaître dans une liste d’ingrédients : Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Cera Microcristallina, Mots contenants methicone ou siloxane, Ozokerite, Mineral oil

Quelles huiles on utilise chez O’dicy, en atelier et en matière première pour notre gamme ?

Nos huiles sont majoritairement des huiles vierges !

huiles odicy L’huile de pépins de pommes de Bretagne et de Normandie Un véritable trésor pour la peau aussi bien que pour les sens ! Cette huile de première pression à froid est issue de la valorisation de co-produits de l’industrie du cidre pour en faire une magnifique huile, rare et écologique, au doux parfum de frangipane. Cette huile nouvelle génération est un produit engagé, et fait partie de nos préférées ! C’est une huile sèche qui pénètre rapidement dans la peau. Au toucher, ses propriétés émollientes laissent la peau assouplie, douce et lisse. L’huile de Pépins de Pomme contient des phytostérols, du triterpène, de la vitamine E et des polyphénols. Elle est également riche en acide linoléique et en acide oléique : ces deux acides gras sont indispensables pour le maintien de l’équilibre de la peau, ils la nourrissent en profondeur tout en régulant la production du sébum. Cette huile précieuse assure une nutrition en profondeur de la peau grâce à sa richesse équilibrée en vitamines et en acides gras essentiels. Effets nourrissant, émollient et réparateur, elle améliore l’élasticité de la peau et l’aide à se régénérer. Et ce n’est pas tout ! L’huile de pépins de pomme prévient le vieillissement de la peau, et la protège des agressions extérieures, notamment du soleil et de la pollution. Elle agit comme un filtre UV naturel. (attention, elle ne remplace pas une crème solaire). Adaptée à tous types de peau et particulièrement intéressant pour les peaux fatiguées, matures ou déshydratées. L’huile vierge d’Amandons de Prunes Issue de la valorisation des co-produits de l’industrie du pruneau. En effet, après avoir dénoyauté les prunes avant de les faire sécher et de les vendre comme pruneaux, les Amandons sont nettoyés et pressés pour donner naissance à cette huile prodigieuse ! Huile véritablement écologique, elle vous surprendra par son odeur envoutante qui rappelle l’enfance, et par sa texture riche et nourrissante. L’huile de Prune de Gascogne est riche en acides gras essentiels, particulièrement en Acides Oléique (oméga 9) à 75%, mais on y retrouve aussi 20% acides linoléique oméga 6), des acides palmitique (AGS) et une pointe d’acides stéarique (AGS). Les oméga 6 et 9 jouent un rôle bénéfique sur l’organisme. Sa richesse en vitamine E lui permet de porter l’allégation fonctionnelle réglementaire relative à la protection des membranes cellulaires. Nourrissante, adoucissante, apaisante et protectrice, elle pénètre très rapidement et laisse la peau douce et maintien l’élasticité, la souplesse et l’hydratation de l’épiderme. Adaptée à tous types de peau et recommandée pour les peaux sèches et réactives. L’huile de noyaux de mirabelles La mirabelle est le fruit du mirabellier, variété de prunier. C’est un fruit répandu spécialement en Lorraine. Il en existe plusieurs variétés dont la mirabelle de Metz et la mirabelle de Nancy qui sont les plus appréciées. Le fruit se récolte à la fin de l’été, sur une période de six semaines (de mi-août à fin septembre). La mirabelle dégage un parfum caractéristique. Riche en omégas 6 et 9, vitamines B, bêtacarotène, vitamine C, nombreux minéraux et oligo¬éléments (potassium, phosphore, magnésium, calcium, iode, sélénium, zinc, cuivre…). L’huile de noyaux de mirabelle est émolliente et adoucissante, elle nourrit en profondeur les peaux sèches à très sèches et empêche la déshydratation. Elle a également des propriétés anti-âge. L’huile de chanvre La graine de Chanvre possède des propriétés très intéressantes en cosmétique. Sa richesse en acides gras essentiels, indispensables à l’organisme et apportés uniquement par l’alimentation, ainsi que par sa concentration naturelle en antioxydants et vitamines A, B1, B2, B6, C, D et E. Nullement psychotrope contrairement à la plante bien connue, cette huile est un trésor pour votre peau. Riche en vitamine E et antioxydant naturel, cette huile un excellent remède anti-âge. L’huile de Chanvre a une composition similaire à celle des lipides de la peau, elle pénètre donc rapidement la peau pour un effet hydratant et nourrissant. Les acides gras, notamment les oméga-3, contribuent aux propriétés anti-inflammatoires de l’huile de Chanvre, elles permettent ainsi de calmer et d’apaiser les irritations de la peau. L’apport d’oméga-3, 6 et 9 participent également à une bonne élasticité de la peau. Adaptée aux peaux matures, déshydratées, sèches, dévitalisées et fatiguées. L’huile vierge de noisettes L’huile de noisette est élaborée avec les noisettes françaises produites au coeur du Lot-et-Garonne. Les noisetiers, de la variété Pautet, produisent des fruits de petite taille, réputés pour leurs qualités nutritionnelles, leur puissance aromatique et leur haute teneur en acides gras. L’huile vierge de noisettes est un ingrédient fortement recommandé dans la mise en place de formulations cosmétiques. Sa haute teneur en vitamine E lui permet de porter l’allégation fonctionnelle réglementaire relative à la protection des membranes cellulaires. Composée d’acide oléique 80 %, l’huile de noisettes est un concentré d’oméga 9, 10 % d’acide linoléique (Omega 6). Cette huile nourrit en profondeur, régule le sébum, adoucit et hydrate les peaux sèches. Elle contribue à la cicatrisation et à la réparation de l’épiderme, anti-oxydant naturel, elle prévient le vieillissement de la peau.  Pénétration et toucher non gras. Un soin particulièrement intéressant pour les peaux mixtes à tendance grasse et acnéiques.    

Sources :

Traité d’aromathérapie – Les huiles essentielles Michel Faucon Aroma Zone – Le Grand Guide de l’Aromathérapie Aude Maillard Oolution Compagnie des Sens Laboratoires roig Site web Inci Beauty

Lire l’article
Recette de Granola Salé

Recette de Granola Salé

Publié le 30/01/2023

Vous connaissez le granola salé ? Une super découverte !

Simple, prêt en 20 minutes et super gourmand !

Pour accompagner vos soupes ou pour grignoter !
  1. 150g de flocons d’avoine
  2. 60g de mélanges de graine
  3. 2 CS d’eau
  4. 1 CS de sirop d’agave
  5. 2 blancs d’oeuf
  6. 2 cc d’épices (piment doux, cajun…)
  7. Sel (1/2 cuillère à café)
  8. 3 CS de levure maltée ou de parmesan râpé
  9. 40 ml d’huile
  1. Préchauffez votre four à 150°C
  2. Mélangez les ingrédients secs
  3. Ajoutez l’eau, le blanc d’oeuf, et pétrissez
  4. Ajoutez alors l’huile , mélangez à nouveau, et rajoutez en si besoin. Il faut que le mélange s’amalgame (colle) légèrement
  5. Parsemez de petits “paquets” de granola sur une plaque recouverte de papier cuisson
  6. Enfournez pour 15-20 min en remuant à mi-cuisson
  7. Sortez le granola salé lorsqu’il est doré, il va se solidifier à la sortie du four.
  8. Attendez qu’il refroidisse puis conservez le dans un bocal !
Recette de “Rapelle toi des mets
Lire l’article
Pourquoi utilise-t-on de l’eau de mer dans les cosmétiques ?

Pourquoi utilise-t-on de l’eau de mer dans les cosmétiques?

Publié le 30/01/2023

L’eau de mer

Pourquoi utilise-t-on de l’eau de mer dans des cosmétiques? Quels sont donc ses propriétés et ses bienfaits pour la peau et la santé? En effet, l’eau de mer a de nombreuses propriétés sur la santé mais aussi en cosmétique!     Tout d’abord, comprenons sa composition: L’eau de mer est composée à 96,5% d’eau pure et à 3,5% de substances dissoutes (sels, oligo-éléments, vitamines, protéines, gaz, etc.). On dit donc qu’elle est « salée » parce qu’elle contient des substances dissoutes, les sels, constitués d’ions, principalement des ions halogénures comme l’ion chlorure et des ions alcalins comme l’ion sodium. On trouve 30 à 40 g de sels dissous pour 1 kg d’eau de mer, en fonction de l’origine de cette eau. Les sels et autres minéraux présents dans l’eau de mer y sont amenés par les rivières : l’écoulement de l’eau en surface (eau de pluie) et dans les rivières dissout des ions par dissolution des roches. Ceux-ci sont entraînés jusqu’à l’océan, où ils restent tandis que l’évaporation entraine leur concentration. C’est pourquoi les mers fermées sont plus concentrées en sels car leur évaporation y est plus importante. On distinguera les sels et les oligo-éléments par leur concentration dans le corps, qui est plutôt importante pour les sels, et faible (voir à l’état de trace) pour les oligo-éléments. La grande particularité de l’eau de mer est que les proportions relatives de ses constituants sont sensiblement constantes (c’est-à-dire indépendantes de la salinité) ; et peut donc être considérée comme une solution de onze constituants majeurs dans de l’eau pure, à savoir, par ordre décroissant d’importance: du Chlorure, du Sodium, du Sulfate, du Magnésium, du Calcium, du Potassium, du Bicarbonate, du Bromure, de l’Acide Borique, du Carbonate et le Fluorure. Par ailleurs, l’eau de mer est riche en oligo-éléments: du Zinc, de l’Iode, du Fer, du Chrome, du Manganèse, etc. Il ne faut pas oublier d’ajouter à cela les gaz dissous comprenant principalement : 64 % d’azote, 34 % d’oxygène, 1,8 % de dioxyde de carbone (soit 60 fois la proportion de ce gaz dans l’atmosphère terrestre). René Quinton fut le premier scientifique à développer l’usage thérapeutique de l’eau de mer après avoir mis en avant les similitudes entre la composition en sels minéraux de l’eau de mer, et le plasma sanguin, avec cependant des différences pour le sodium et le potassium. Les liquides composants notre organisme, notre sang, l’intérieur de nos cellules, sont identiques à l’eau de mer! Quoi de mieux alors que l’eau de mer pour ressourcer le plus naturellement possible notre organisme, avec une très grande biodisponibilité des oligo-éléments présents dans l’eau de mer? Afin de pouvoir utiliser l’eau de mer pour notre santé ou dans nos cosmétiques, il convient cependant au préalable de ramener sa concentration en sels minéraux à celle de notre corps. C’est ce qu’on appelle l’Isotonie. Le corps prélève par simple différence de concentration ce dont il a besoin. En effet, si nous utiliserions l’eau de mer telle quelle (donc hypertonique), elle serait bien trop concentrée et aurait un effet inverse de sur-concentration des sels dans notre organisme. Les Propriétés de l’eau de mer pour notre santé et notre peau: Vous l’aurez compris, de par sa richesse en oligo-éléments et en minéraux, l’eau de mer permet de reminéraliser et de ressourcer la peau pour répondre à ses besoins. L’eau de mer a ainsi de multiples bienfaits sur notre peau. L’eau de mer est donc antiseptique, cicatrisante, et aide la barrière cutanée à se renforcer. Elle ralentit ainsi le vieillissement cutané, favorise la régénération cellulaire, une peau saine, équilibrée, élastique et nourrie. Elle va être aussi anti-inflammatoire, ce qui permet de traiter les problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis ou encore l’acné. L’eau de mer permet enfin d’éliminer les toxines, et donc de détoxifier la peau! Mais ce n’est pas tout! Nous sommes à ce jour incapable de fabriquer de l’eau de mer. Sa composition tellement complexe possède un petit quelque chose que nous ne savons pas reproduire… Alors lorsque nous avons retravaillé les formulations de nos crèmes, nous avons choisi de mettre de l’eau de mer dans la phase aqueuse, mélangée à des hydrolats bretons. Cette eau si pure est puisée au large de Saint-Malo, la ville de O’dicy et c’était pour nous une évidence que cet élément fasse partie intégrante de notre gamme! Vous comprenez maintenant pourquoi! L’eau de mer que nous utilisons est simplement microfiltrée pour la stériliser mécaniquement, ce qui permet de pourvoir la conserver sans aucun soucis, et l’utiliser sereinement pour notre peau! Cette eau de mer nous pouvons aussi l’utiliser telle quelle comme un ingrédient cosmétique à part entière, pour hydrater le masque en poudre par exemple, ou dans une lotion nettoyante / démaquillante. Enfin, nous n’aurons qu’un conseil… Si vous souhaitez vous maintenir en forme, combattre sainement les différentes affections bactérienne ou virales, être résilient face aux attaques de la vie, prenez des bains d’eau de mer! Plongez, sautez, nagez dans l’eau, votre corps puisera naturellement ce dont il a besoin pour se ressourcer et affronter avec force le quotidien! Et si vous buvez la tasse au passage, aucun soucis, l’eau de mer ingérée à toutes petites doses est tout aussi bénéfique pour la santé! Pensez donc aussi à utiliser des cosmétiques marins à l’eau de mer, pour une peau naturellement en pleine santé! Retrouvez notre Crème La Malouine, aux merveilleux bienfaits pour la peau composée d’eau de mer de Saint-Malo et d’actifs marins ! Creme visage     Sources: Quinton, le sérum de la vie, de Jean-Claude Rodet et Maxence Layet, Editions Le courrier du livre. La santé bleue, de Pascale d’Erm, Editions Massot Site internet de l’IRD wikipedia.com
Lire l’article
Prendre soin naturellement de votre peau avec de l’argile ? 
Beauté Ingrédients

Prendre soin naturellement de votre peau avec de l’argile ? 

Publié le 30/01/2023

L’argile, c’est quoi ?  L’argile est une matière douce et riche en minéraux qui se forme naturellement dans la terre, suite à l’érosion des roches. L’argile à des propriétés absorbantes, nettoyantes, antiseptiques, anti-inflammatoires, cicatrisantes, adoucissantes et reminéralisantes ! Ses propriétés proviennent de son extrême richesse en sels minéraux et oligoéléments, fer, zinc, silicium, magnésium, potassium, calcium… Elle est ainsi utilisée depuis de nombreuses années en soin médical et en cosmétiques naturels. Il existe de nombreuses couleurs d’argiles ayant chacune différentes propriétés qui varient en fonction des oxydes de fer présents dans l’argile. Aujourd’hui l’argile est utilisée pour la beauté, les cosmétiques, la santé mais aussi pour le ménage !   Application du Masque à l'argile   En cosmétique ?

L’argile verte

L’argile verte est la plus puissante de toutes les argiles. Elle est particulièrement riche en magnésium, en silice, en aluminium et en chaux, ce qui lui confère de nombreuses propriétés cosmétiques, en plus d’agir efficacement sur la santé! Elle est ainsi purifiante, anti-inflammatoire et équilibrante. En cosmétique, l’argile verte est la plus absorbante et la plus utilisée pour la beauté des cheveux et de la peau. Pour le visage, elle est beaucoup utilisée en masque et adaptée aux peaux à imperfections et à tendance grasses. Elle permet de réguler le sébum, de lutter contre les imperfections et d’améliorer le teint. ✨ L’argile verte est aussi reconnue en soin contre les rides !

L’argile blanche

L’argile blanche est reconnue pour sa douceur, et ses propriétés purifiantes et absorbantes. Elle contient beaucoup de silice et de sels minéraux mais moins de fer que certaines argiles. En cosmétique, elle convient alors à tous les types de peau et particulièrement les peaux sèches à très sèches et irritées. L’argile blanche est utilisée pour nettoyer et hydrater la peau et le visage en douceur, et purifier les cheveux en absorbant le sébum. Elle permet alors aux peaux les plus sensibles de faire des masques sans agresser la peau. ✨ L’argile blanche peut aussi être utilisée pour dégraisser votre cuisine !

L’argile rouge

L’argile rouge est très connue pour son effet bonne mine grâce à sa richesse en potassium, oxyde de fer et oligo-éléments ce qui lui donne sa couleur rouge. Adaptée à tous types de peaux, elle est particulièrement efficaces sur les peaux ternes, sensibles et sujettes aux rougeurs. Elle ravive et redonne éclat et luminosité à la peau. L’argile rouge favorise également la circulation sanguine, et apaise donc les peaux sensibles, sujettes aux rougeurs. En soin capillaire elle redonne brillance, luminosité et volume aux cheveux. ✨ L’argile rouge est beaucoup utilisée pour faire du maquillage naturel !

L’argile rose

L’argile rose est un mélange d’argile blanche et d’argile rouge. Elle est reconnue pour être apaisante et régénérante. Elle convient aux peaux fragiles, sensibles et déshydratées qui vont alors être purifiées et nettoyées en douceur. L’argile rose est souvent intégrée aux produits cosmétiques comme les savons et shampoing. ✨ L’argile rose élimine les pellicules !

L’argile jaune 

L’argile jaune, riche en magnésium et manganèse est connue pour améliorer l’oxygénation des cellules. Adaptée à toutes les peaux, elle permet de rééquilibrer et lisser la peau en lui donnant un coup d’éclat. Parfaite pour les peaux matures, elle permet également d’atténuer les taches pigmentaires et d’unifier le teint. ✨ L’argile jaune peut aussi être utilisée comme poudre libre pour donner un teint hâlé !

L’argile ghassoul ou rhassoul

L’argile rhassoul vient du Maroc, elle est composée de nombreux minéraux et oligo-éléments. Elle est reconnue pour sublimer la peau et les cheveux. Etant hypoallergénique, elle est adaptée à tous les types de peaux et est particulièrement efficace pour les peaux à imperfections. Elle permet de nettoyer, de purifier et de soigner la peau en douceur et aussi de réguler le sébum grâce à ses propriétés absorbantes. ✨L’argile ghassoul peut remplacer votre shampoing !

L’argile marine 

Nous connaissons l’argile terrestre mais il existe aussi l’argile marine. Très peu connue, l’argile marine est unique en France! Elle provient de Moutier en Retz, où pendant des millénaires, l’océan a déposé des couches successives de sédiments marins. Plus riche en oligo-éléments (manganèse, magnésium et calcium) et en sels minéraux que les algues, cette boue marine 100% naturelle possède de multiples vertus reconnues dans le monde entier. Elle est anti-inflammatoire, antalgique, antitoxique, antiseptique, cicatrisante, reminéralisante, stimulante, relaxante… Grâce à son extreme douceur, elle permet de réparer, nettoyer et purifier la peau, pour lui redonner son éclat d’origine ! ✨L’argile marine peut aussi s’utiliser en cataplasme avec de l’eau de mer pour traiter rhumatismes et tendinites !   Les 3 conseils importants !  1- Ne jamais laisser sécher l’argile sur votre peau vous risquez de l’assécher et de provoquer des irritations. Vous pouvez appliquer une eau florale en spray par dessus vos masques pour éviter de laisser l’argile sécher. 2-  N’utilisez surtout pas de plastique ou d’ustensiles métalliques qui font perdre à l’argile une grande partie de ses bienfaits. Pour garder toutes ses propriétés, nous vous conseillons d’utiliser une cuillère en bois et un bol en verre ou en céramique. 3- Lorsque vous fabriquez vos propres cosmétiques maison pensez à bien respecter les bonnes pratiques de fabrication, qui est l’étape indispensable à la fabrication de vos cosmétiques en toute sécurité. Apprendre à travailler dans un environnement sain, où tout est mis en place pour réduire au maximum tout risque de contamination bactérienne, constitue la base de toute fabrication maison de vos cosmétiques. Très bientôt nous vous proposerons également des matières premières locales ! Retrouvez notre Masque Gommage marin 2 en 1 composé à 100% d’ingrédients d’origine naturelle dont l’argile marine ! Masque Gommage en Poudre Grâce à sa double action hydratante et exfoliante il nettoie et purifie la peau en douceur.
Lire l’article
La Route Du Rhum 2022
À propos

La Route du Rhum 2022

Publié le 30/01/2023

L’histoire de la route du Rhum 

La route du Rhum est une course de bateau à voile mythique, qui a été créée en 1978 par Michel Etevenon. C’est une course en solitaire qui a lieu tous les 4 ans au départ de Saint-Malo en Bretagne et à destination de Pointe à Pitre en Guadeloupe, qui réunis professionnels et amateurs. 3543 milles nautiques (6562 kilomètres) doivent être parcourus jusqu’en Guadeloupe, après une étape de qualification d’au moins 1200 milles à faire en solitaire évidement ! Tous les grands marins y ont participé, et certaines figures emblématiques l’ont remporté, comme Mike Birch qui remporta la première édition, Florence Arthaud, Laurent Bourgnon, Ellen MacArthur ou encore Franck Cammas! Le record de la Route du Rhum a été battu en 2018 par Francis Joyon en 7 jours 14 heures et 21 minutes sur IDEC Sport.  
©Routedurhum – Village de la route du Rhum
  La Route du Rhum 2022  Cette année c’est la 12 ème édition de la Route du Rhum ! 138 skippers prendront le départ le Dimanche 6 Novembre à 13h02 précise, depuis la cité corsaire de Saint-Malo! Un village de 70 000 mètres carrés gratuit et libre d’accès est organisé du 25 Octobre au 6 Novembre pour observer tous les bateaux installés au port de Saint-Malo! Il y a 6 catégories de bateaux :

ULTIM 32/23 – 8 engagés

OCEAN FIFTY – 8 engagés

IMOCA – 37 engagés

CLASS40 – 55 engagés

RHUM MULTI – 16 engagés

RHUM MONO – 14 engagés

  La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, c’est aussi une histoire d’ambiance qui rassemble au sein des villages d’animations du départ et de l’arrivée, des millions de personnes. Une union de passionnés, d’amateurs, ou de simples curieux, tous venus admirer ces femmes et hommes hors normes. Pour l’occasion, nous vous proposons un code promo* ROUTEDURHUM22 valable jusqu’au 6 Novembre minuit pour découvrir les produits cosmétiques naturels & marins O’dicy, créés par 2 Malouines Ondine & Ondine ! *(22% de réduction sur tous vos achats sur la boutique en ligne – hors ateliers et cartes cadeaux) Vous pouvez également retrouver nos trousses de toilette uniques en voile de bateau (spi épais) up-cyclée des frères Escoffier, coureurs malouins de la Route du Rhum 2022 !       Profitez-en pour vous faire plaisir ou faire plaisir !
Lire l’article
Les Ateliers Cosmétiques O’dicy, qu’est-ce que c’est ?
À propos Beauté DIY

Les Ateliers Cosmétiques O’dicy, qu’est-ce que c’est ?

Publié le 30/01/2023

Les Ateliers Cosmétiques O’dicy, qu’est-ce que c’est ?

Les ateliers cosmétiques O’dicy c’est avant tout l’envie de transmettre au plus grand nombre la capacité de faire soi-même ses propres produits cosmétiques, sains et naturels, sans impact sur notre santé ni sur notre environnement. L’objectif est de vous faire découvrir comment vous lancer dans la fabrication de vos propres produits en fonction de vos besoins, en toute transparence, et avec la même qualité que les produits que nous fabriquons pour vous, tout en partageant un moment convivial! Vous repartez de l’atelier avec vos créations, ainsi que les formules pour vous lancer de nouveau chez vous !   Pourquoi apprendre à fabriquer ses propres cosmétiques? Il y a de multiples intérêts à apprendre à fabriquer soi-même ses propres cosmétiques.      1- Maitriser la composition de vos cosmétiques. Le problème avec les cosmétiques classiques du commerce c’est leur composition, trop souvent controversée, avec des ingrédients chimiques irritants, allergisant ou même cancérigènes. Le décryptage des étiquettes n’est pas chose aisée et on s’y perd rapidement. Les industriels ont recours à de multiples techniques marketing pour nous faire croire que les cosmétiques sont naturels, issus de plantes et avec de grandes proportions d’actifs. Mais malheureusement, ce qui est mis en avant sur les étiquettes ne représente principalement que moins de 1% du total des ingrédients. La grande majorité des cosmétiques classiques sont composés d’eau, d’agents texturant et de conservateurs… En faisant soi-même ses cosmétiques on maitrise totalement ce qu’on y met, en comprenant de plus comment agit chaque ingrédients. De plus, on réduit la liste des ingrédients de nos cosmétiques pour ne garder que l’essentiel !      2- Choisir ses conservateurs. L’un des composants les plus problématiques dans les cosmétiques sont les conservateurs. Ils perturbent la flore cutanée et déséquilibrent le biofilm de notre peau. Cette dernière est alors moins résiliente face aux attaques extérieures. Cependant ils sont indispensables dans les cosmétiques du commerce pour les produits qui en ont besoin, notamment les cosmétiques à base d’eau. Mais attention, tous les conservateurs ne se valent pas! En faisant soi-même ses propres cosmétiques, on peut choisir les conservateurs que l’on va y mettre, en se passant des plus irritants, voir même en s’en passant totalement, notamment dans les soins minutes.      3- Adapter ses cosmétiques à ses vrais besoins Quoi de mieux que d’avoir un produit cosmétique 100% adapté à ses besoins, à sa peau, que l’on sait bien toléré, et qui agira exactement là où on en a besoin? C’est là encore un des piliers de la cosmétiques maison! De la cosmétique sur-mesure, que l’on peut adapter à ses besoins qui peuvent aussi varier selon les jours ou les saisons!      4- Consommer uniquement ce dont on a besoin Faire soi-même ses propres cosmétiques permet de pouvoir fabriquer uniquement la juste dose dont on a besoin, ni trop peu, ni trop tout court! On devient autonome, on dose les quantités en fonction de ce dont on a réellement besoin, souvent sur de petits volumes, qui seront utiliser rapidement, pour des cosmétiques les plus frais possible et pour éviter à avoir à mettre trop de conservateurs !       5- Limiter ses déchets Lorsque j’ai démarré avec les cosmétiques maison, l’un des premiers produits que j’ai fabriqué était mon déodorant en roll-on, à base d’Aloe vera. Cette recette est une petite pépite, elle est restée quasiment inchangée depuis le début, ainsi que son format (oui oui c’est bien celle qui est transmise aujourd’hui encore en atelier!)! Ainsi, depuis 2016 je fais et refais tous les mois mon déodorant (cela me prend moins de 5 minutes) dans le même contenant que la première fois! Et il n’a pas bougé! Je n’ai qu’à le nettoyer parfaitement, le passer à l’alcool, le fabriquer, le remplir, et mon déodorant retrouve sa place favorite, sur l’étagère de ma salle de bain! 🙂 Faire ses propres cosmétiques permet de réduire drastiquement ses déchets, en utilisant et réutilisant ses contenants, ou même les contenants de ses anciens cosmétiques!      6- Partager avec son entourage Partager ses connaissances, passer un moment ensemble, entre amis, en famille, échanger, donner, recevoir, rire, être complices, etc., Voila à quoi ressemble un atelier cosmétique! De la bonne humeur que l’on partage, autour des créations de chacun et chacune, et des échanges en toute bienveillance!   Quels produits je peux apprendre à fabriquer en atelier ? Chaque semaine des thématiques différentes d’ateliers cosmétiques vous sont proposées:
  • Les ateliers Soins du corps (Lait pour le corps, Gommage, etc.)
  • Les ateliers Soins du visage (Crème hydratante, Lotion démaquillante, Masque/gommage, etc.)
  • Les ateliers “Les Basiques” (Déodorant, Dentifrice, Huile pour le corps, etc.)
  • Les ateliers spéciaux Futures Mamans/Bébés (Baume apaisant, Liniment oléo-calcaire, Huile de massage, etc.)
  • Les ateliers Bien-Être à la maison (Bougie de massage, Brume d’ambiance, etc.)
Mais aussi des ateliers pour apprendre à faire ses produits d’entretien en toute simplicité :
  • Les ateliers produits d’entretien (Lessive, Pierre d’argile, Pastilles lave-vaisselle, etc.)
Des ateliers spécifiques sont aussi organisés et adaptés en fonction des périodes de l’année. Par exemple, pendant les vacances, des ateliers Parents/Enfants vous sont proposés, ou encore à Noël des ateliers cadeaux à offrir en DIY!   Quelles sont nos matières premières utilisées en atelier O’dicy ? Chez O’dicy nous favorisons toujours les matières locales durant les ateliers, que nous souhaitons toujours plus nombreuses. Nous avons à coeur de vous proposer des produits 100% d’origine naturelle, qui respectent l’environnement et issus de producteurs locaux.
  • Cire d’abeille et Miel de Cancale en Bretagne
  • Poudre de coquilles d’huitre de Bretagne
  • Spiruline de Bretagne, produite en fonction des saisons,
  • Huiles végétales issues de la valorisation des co-produits de l’industrie comme l’huile de pépins de Pommes, l’huile d’amandons de Prune ou encore de noyaux de Mirabelles.
  • Hydrolats, co-produits de la fabrication des huiles essentielles, entièrement sourcés en Bretagne.
  • Eau de mer de Saint-Malo
  • Actifs marin, issus d’algues bretonnes ramassées à la main, et transformés grâce à des technologies vertes; algues brunes, laminaires, algues vertes, etc.
  • Un actif révolutionnaire issu du plancton marin, qui dépasse de loin l’acide hyaluronique en termes d’efficacités
Ainsi, nous avons à coeur de connaitre et de comprendre comment chaque producteur travaille sa matière, la transforme, pour arriver à un ingrédients cosmétique, que l’on veut de super qualité, et qui permet de profiter de tous les bienfaits de la richesse de nos territoires! Découvrez ainsi quelques-uns de nos producteurs :
  • Jean-François, notre producteur d’huile végétale de Pépins de pommes
  • Stéphane & Aurélie, nos producteurs de Spiruline en Bretagne
  • Alice & Olivier nos producteurs d’Hydrolats et d’Huiles essentielles
  Qui anime les ateliers cosmétiques O’dicy ? Lorsque vous assistez à un atelier DIY cosmétiques avec O’dicy, vous serez accompagnés de nos animatrices formées, qualifiés et prêtes à vous apprendre à fabriquer vos propres cosmétiques ! Tous nos ateliers commencent en abordant les Bonnes Pratiques de Fabrication, ou BPF, qui est l’étape indispensable à la fabrication de vos cosmétiques en toute sécurité. Apprendre à travailler dans un environnement sain, où tout est mis en place pour réduire au maximum tout risque de contamination bactérienne, constitue la base de toute fabrication maison de vos cosmétiques. Sont abordés ensuite les étapes de fabrication de chaque produit, en vous donnant toutes les clés en main pour devenir à votre tour un expert de la cosmétiques maison, et ainsi pouvoir fabriquer les produits que vous préférez! A la fin de l’atelier vous pourriez repartir avec les produits que vous aurez appris à fabriquer, dans un contenant réutilisable, ainsi que la formule pour refaire chez vous vos propres cosmétiques! Anna est l’animatrice qui vous accompagnera sur les ateliers de Saint-Malo et Cancale !   Comment participer à un atelier cosmétique O’dicy ? Les ateliers O’dicy publics Nous proposons des ateliers publics, ils sont ouverts à tous, grands-parents, parents, étudiants, adolescents, enfants…Les dates sont disponibles directement sur notre site internet odicy-cosmetiques.fr dans la rubrique : Les atelier DIY. Nous sommes actuellement présents à Cancale, Rennes et Saint-Malo. Les ateliers O’dicy privés Vous pouvez aussi organiser des ateliers privés entre amis ou en famille, c’est un excellent moyen de se retrouver pour partager un moment avec ceux que vous aimez ! Pour une occasion spéciale : Un EVJF, un anniversaire, ou simplement pour se réunir ! N’hésitez pas à nous contacter sur hello@odicy.fr  Les ateliers O’dicy professionnels Si vous êtes une entreprise, un CE, un espace de coworking…et que vous souhaitez organiser un atelier cosmétique pour un moment d’échange avec vos équipes, n’hésitez pas à nous écrire : hello@odicy.fr C’est l’occasion de partager un moment convivial et différent mais aussi de découvrir la cosmétique naturelle, marine et locale respectueuse pour l’environnement et pour notre peau !   Où se déroulent nos ateliers O’dicy publics ? Nos ateliers cosmétiques O’dicy sont organisés à Saint-Malo, Cancale & Rennes en Bretagne. Plusieurs lieux nous accueillent :
  • Chez Le Bercail à Saint-Malo
  • Chez Popote & Broc à Saint-Malo
  • Au Cook’in Café à Saint-Malo
  • Biocoop L’Authentik à Saint-Malo
  • Mamie Mesure à Saint-Malo
  • T’as ton bocal ? à Saint-Malo
  • Mademoiselle Vrac à Saint-Malo
  • La Ferme Marine de Cancale
  • Chouettes Hostel à Rennes
Nos lieux sont sélectionnés afin de vous accueillir dans un environnement agréable et adapté pour apprendre à fabriquer vos propres produits cosmétiques O’dicy ! Nous souhaitons continuer le développement de nos ateliers, si vous êtes une petite boutique, un restaurant, un hôtel, un lieu public et que vous êtes intéressé pour organiser des ateliers et nous accueillir n’hésitez pas à nous contacter : hello@odicy.fr   Comment reproduire ce que j’ai appris en atelier ? Vous repartez de chaque atelier avec les produits que vous avez appris à fabriquer ainsi que les formules pour recommencer chez vous ! Nous essayons de vous proposer des contenants écologiques, en verre ambré par exemple, afin de conserver au mieux les produits en évitant le contact avec le plastique et en les protégeant du soleil. Les contenants sont la plupart du temps réutilisables pour refaire facilement vos produits encore et encore.   Très bientôt nos matières premières et nos kits de matériels seront disponibles sur notre boutique en ligne, vous pourrez les commander et refaire les produits O’dicy directement chez vous ! Et pour ceux qui ont aimé les produits O’dicy et veulent continuer à les utiliser mais qui manque de temps ou n’ont pas envie de les refaire, on a pensé à vous : Vous pouvez commander quelques-uns de nos produits directement sur la boutique de notre site internet ! Vous y trouverez : Pour ne rien manquer inscrivez-vous à notre Newsletter, nous vous réservons quelques surprises !
Lire l’article
Hélène, prof de surf, première ambassadrice O’Dicy

Rencontre avec Hélène, ambassadrice O’Dicy !

Publié le 30/01/2023

Bonjour Helene, je suis ravie d’être ici avec toi aujourd’hui !

Tu es notre première ambassadrice O’dicy, tu es prof de surf à St Malo et tu utilises nos produits ! Je vais te laisser te présenter ! 

Bonjour Ondine, je suis directrice de l’école de surf Hina Surf à St Malo, sur la plage de Rochebonne. L’école a une particularité qui est de travailler autour du surf thérapie et d’accueillir tous les publics d’ici et d’ailleurs !

Est-ce que tu peux nous parler de ton parcours et des valeurs que tu transmets au quotidien dans ton école de surf ?

Au départ, ce projet d’école vient aussi d’un parcours professionnel. J’ai travaillé dans la protection de l’enfance en tant qu’éducatrice dans le secteur du social, j’ai aussi eu un parcours sportif de haut niveau notamment dans le volley, et aussi un peu de surf en compétition. Tout ce regroupement d’expériences a fait qu’à un moment donné j’ai souhaité utiliser le surf comme un vecteur éducatif et humain.

J’utilisais le surf dans les structures dans lesquelles j’ai évolué dans le secteur du social et j’y ai vu les bienfaits. Alors, je me suis dit pourquoi ne pas réunir à la fois le sport, le social dans une même activité et puis d’y mettre du dépassement de soi, de la valorisation de la personne mais surtout, un lien avec un élément qui nous réunit tous : la mer, nous sommes nés dans l’eau ! Cette activité-là, regroupe un maximum de bienfait, que ce soit sur le plan personnel, physiologique et physique et je trouve qu’il fallait le mettre en avant sur cette belle ville de St Malo.

Quelle est ta définition du bien-être ?

C’est une bonne question ! Je pense que le bien-être c’est une globalité de la personne, souvent on va parler du bien-être du corps. Je pense que le corps n’est pas dissociable de l’âme et inversement, je trouve que quand on se sent bien à la fois dans son corps et dans sa tête, c’est là que l’on va ressentir ce bien-être. À travers les produits O’Dicy aussi, tout ce qui tourne autour du bien-être peut-être complémentaire avec une activité ou un produit… C’est la cohérence de tout qui permet de se sentir soi !

Depuis quand utilises-tu les produits O’Dicy ?

Depuis notre rencontre au Salon Nautique de Saint-Malo. J’ai trouvé votre démarche hyper intéressante et courageuse parce que se lancer dans l’entreprenariat je sais ce que c’est et c’est un parcours du combattant ! Chercher des produits les plus éthiques possible, locaux… C’est sûrement l’avenir !  J’ai acheté 1 ou 2 produits sur le salon et j’ai vraiment trouvé la qualité incroyable. Je suis dans un environnement assez dur, la mer, le sable c’est très abrasif mais j’ai vu les bienfaits très rapidement, je vous ai donc remerciées et encouragées à continuer toute cette gamme !

Quel est le produit que tu préfères ?

Le baume à lèvre et le baume solide sont mes quotidiens, O’Dicy fait partie de mon quotidien !

 Qu’aimerais-tu voir sortir comme produit chez O’Dicy pour continuer la gamme ?

J’utilise le baume solide surtout pour le corps alors peut-être quelque chose plus axé visage, comme des crèmes plus spécifiques ou des choses comme le contour des yeux. Utiliser une multitude de produits je pense que ça ne sert à rien, à partir du moment où les produits que l’on utilise sont de bonnes qualités et adaptés, 1 ou 2 suffisent.

 

Qu’est-ce que tu dirais à ceux qui hésitent encore à utiliser les produits O’Dicy ?

Aujourd’hui je crois que c’est important de consommer au plus proche, des produits de qualité, où l’on ne voit pas sur les étiquettes 1500 ingrédients à l’intérieur. Si on peut à la fois, faire travailler les gens du coin, utiliser des matières premières locales, et proposer une gamme de qualité, je pense qu’on a tout réuni, alors pourquoi aller chercher plus loin ?

Je trouve la démarche hyper chouette !

Merci beaucoup Hélène ! Et longue vie à Hina Surf !    
Lire l’article
Recette de Gelée de pommes Zéro déchet! 
Zéro-déchets

Recette de Gelée de pommes Zéro déchet! 

Publié le 30/01/2023

Voici la recette de la succulente Gelée de pommes à base d’épluchures et de trognons! A vos fourneaux! INGRÉDIENTS: • Epluchures et trognons de 6 pommes bio préalablement lavées – environ 250 g • Eau pour recouvrir les épluchures – environ 75 cl • 450 g de sucre (environ – à peser en fonction du volume de jus recueilli) • Jus d’1 citron INSTRUCTIONS: 1. Couvrir d’eau les épluchures et trognons. Porter à ébullition et laisser frémir pendant 30 minutes. Ne pas couvrir pendant la cuisson. 2. Égoutter les épluchures à travers un chinois ou une étamine et presser pour bien exprimer un maximum de jus. 3. Mesurer le jus à l’aide d’un verre mesureur. Le mettre dans une casserole assez large pour favoriser l’évaporation au cours de la cuisson Pour 50 cl de jus on ajoute 450 g de sucre. Mélanger le sucre et le liquide, ajouter le jus de citron. 4. Ici je rajoute une ½ gousse de vanille! Porter à ébullition en remuant pour bien dissoudre le sucre. 5. Baisser ensuite le feu et laisser frémir.  Laisser cuire pendant  25 minutes. 6. Pendant que la gelée cuit, mettre une assiette au congélateur pour tester si la gelée est bien prise en fin de cuisson. Laver les bocaux et les couvercles et les passer à l’eau bouillante. 7. A l’issue des 25 minutes, vérifier la consistance de la gelée en déposant une goutte sur l’assiette préalablement refroidie au congélateur. Si la goutte se fige – il faut attendre 2 minutes – arrêter la cuisson. Sinon la prolonger jusqu’à atteindre le point de gélification en vérifiant toutes les 5 minutes Si vous avez un thermomètre à confiture, vous aussi vérfier la température qui doit être aux alentours de 105 à 107°C. 8. Remplir le pot stérilisé de gelée chaude à l’aide d’une louche et d’un entonnoir à confiture. Boucher les pots avec leurs couvercle. Retourner les pots sur le couvercle pour stériliser l’air du bocal jusqu’à complet refroidissement ou au moins 15 minutes. Une recette de @aufouraumoulin !
Lire l’article
Tout comprendre : Qu’est ce qu’un hydrolat 
Ingrédients

Tout comprendre : Qu’est ce qu’un hydrolat 

Publié le 30/01/2023

Un hydrolat est une eau chargée, par distillation, de principes végétaux volatils.  “Le petit Robert” Il s’agit en fait de l’eau résiduelle obtenue pour la fabrication des huiles essentielles.  Et oui ! Avant de découvrir leurs propriétés, les hydrolats étaient rejetés après de la fabrication des huiles essentielles. Nettement moins concentré en actifs que celles ci (entre 0,02% et 0,20%), elles sont très intéressantes pour notre peau ! On parle d’eau florale lorsque la matière première naturelle sont des fleurs.    Comment l’obtient t-on ?       Il s’agit d’un des deux produits obtenus lors de la distillation à la vapeur d’eau. Durant celle-ci, les composés volatils de la plante sont entraînés par la vapeur d’eau jusqu’au condenseur. L’huile essentielle, qui est dans la grande majorité des cas plus légères que l’eau, surnage à sa surface dans “l’essencier”. L’eau qu’elle recouvre est dite “eau florale” dans le cas de distillation des fleurs, “hydrolats” ou eau distillée aromatique pour les autres parties de la plante. On peut noter qu’il existe de rares cas où l’huile essentielle est plus lourde que l’eau (par ex. giroflier). Pour être de bonne qualité, les hydrolats doivent être obtenus lors de la première demi-heure de distillation. L’hydrolat est très faiblement concentré en composants aromatiques, entre 0,5% et 0,1%, et donc beaucoup moins actif que l’huile essentielle.
Lire l’article
Alice et Olivier, producteurs exceptionnels d’Hydrolats et d’Huiles essentielles
Producteurs

Alice et Olivier, producteurs exceptionnels d’Hydrolats et d’Huiles essentielles

Publié le 30/01/2023

Je ne peux pas décrire mon bonheur d’être tombée sur Alice et Olivier lorsque j’étais à la recherche d’ingrédients français locaux, cultivés et transformés localement dans le plus grand respect des plantes. Voici ce que font ces producteurs bretons depuis quelques années, sur un coteau exposé à l’orée d’un petit village breton. 

Après avoir fait ses armes dans les Alpes du Sud comme productrice d’huile essentielles et d’hydrolat de lavande fine sauvage de haute montage, Alice est retournée sur ses terres natales avec l’envie de développer la culture de plantes locales pour les valoriser au mieux. 

Olivier est formé en Gestion et Protection de la Nature, études à la réunion et dans la Drome et s’est formé à la distillation dans les Vosges à la Ferme du bien-être. 

Et ce qu’ils ont bâti avec Olivier en quelques années est tout juste impressionnant, non pas par la grandeur d’une exploitation, ou des volumes produits qui seraient industriels, mais par la qualité de leur production, liée à une connaissance très fine des leurs cultures, l’envie d’excellence quant à leurs productions, aussi bien sur le terrain que sur les produits finis, et la recherche permanente de perfectionnement, le tout évidement baigné de (très ! ) bon sens ! 

Cela se traduit par plus de 25 espèces aujourd’hui cultivées et transformées directement sur place, d’une très grande qualité. 

Alice et Olivier cultivent d’abord des plantes locales qui poussent facilement comme la Carotte sauvage, la Criste Marine, l’Achillée millefeuille ou encore le Laurier noble. 

Ils ont aussi réussi à maitriser la culture et la transformation de plantes plus associées au sud de la France voir aux Dom Tom, comme la Lavande, les Thyms, l’Helichryse italienne ou le Géranium rosat de La Réunion ! Les plantes se plaisent chez Alice et Olivier, et eux maitrisent et améliorent chaque année les techniques de culture. 

On pourrait se dire que la Lavande du Sud est de bien meilleure qualité que la bretonne, ou que l’Hélichryse italienne de Corse n’est pas comparable à celle du Grand Ouest… Alors pour en avoir le cœur net, et surtout comme Alice et Olivier sont de vrais professionnels et consciencieux, ils analysent chacune de leur récolte grâce à la chromatographie afin d’avoir une photographie détaillée de chaque molécule composant leurs huiles essentielles. 

Un travail supplémentaire pour ces cultivateurs, mais néanmoins indispensable, qui leur permet de maitriser chaque bouture plantée sur leurs terres, et de proposer des produits chemotypés avec précision. 

Alors oui, ils sont capables d’affirmer aujourd’hui que la Lavande vraie qu’ils produisent est quasiment identique à celle que cueillait Alice il y a quelques années dans les Alpes. Les Thyms aussi correspondent entièrement à leurs attentes, riches en molécules bonne pour la santé et la peau. 

Bon, on est ici qu’à la moitié du travail pour produire nos huiles essentielles et nos hydrolats. 

La suite se passe d’abord au moment de la récolte. Ce moment est spécifique à chaque plante, et apprécié par Alice et Olivier selon leurs connaissances. Cela se joue parfois à quelques heures près, un peu comme les viticulteurs goûtent et re-goûtent leurs grains de raisins jusqu’à être à la proportion de sucre tant recherchée. 

Ici, l’instant de la récolte se joue sur l’ensoleillement des derniers jours, l’oxydation des feuilles, des fleurs, par le soleil, tout ça en fonction de chaque espèce. D’ailleurs certaines plantes auront besoin d’être séchées avant de poursuivre l’aventure, comme la lavande vraie, afin de déployer toutes leurs richesses !

Maintenant direction l’alambic ! Cette cuve, reliée à une machine productrice de vapeur, va être remplie de la partie de la plante que l’on souhaite distiller. Les fleurs, les feuilles, les racines, etc. Toute la matière sera tassée dans la cuve avant d’y faire passer la vapeur d’eau (générée à distance ici, pour que les plantes ne soient jamais au contact direct de l’eau liquide), qui va entrainer toutes les molécules d’huiles essentielles avec elle !

Esters, terpènes, phénols, tous vont alors être extraits et se retrouver mélangés à l’eau refroidie de l’autre côté ! Il faudra attendre patiemment que la distillation soit complète, que toutes les molécules soient extraites même celles qui sortent tard, qui se font attendre… Patience, gage de qualité. Il ne reste alors plus qu’à laisser décanter, et la magie opère… L’huile essentielle, plus légère que l’eau, remonte alors à la surface par gravité. Il ne reste plus qu’à récolter l’huile essentielle d’un côté et l’hydrolat de l’autre côté !

Afin d’obtenir des hydrolats concentrés, et non seulement de l’eau purifiée diluée, Alice et Olivier obtiennent 150 à 200 litres d’hydrolat pour distiller 300 à 500 kg de plantes, lorsque les autres utilisent 1 volume d’eau pour 1 volume de plantes (au mieux !). 

On est dons ici face à des hydrolats concentrés, qui auront naturellement gardé une fine portion des huiles essentielles qui n’auront pas été distillées, mais aussi les molécules hydrophiles, qui ont une affinité avec l’eau, complémentaires à celles que l’on retrouve dans les huiles essentielles. Une pure merveille, olfactivement et chimiquement ! 

Alors je n’ai qu’un mot, merci. Merci Alice et Olivier de vous investir autant, d’imaginer de si belles choses, et d’être capables de nous proposer à nous, fabricants de cosmétiques et particuliers, de si belles pépites pour notre peau et notre santé !

Continuez comme ça, on vous soutient à 200% !

Lire l’article
Stéphane et Aurélie, Producteurs de Spiruline en Bretagne
Producteurs

Stéphane et Aurélie, Producteurs de Spiruline en Bretagne

Publié le 30/01/2023

Quel plaisir de rencontrer des producteurs authentiques comme Aurélie et Stephane !  En plein cœur de la Bretagne, à la frontière entre l’Ille et Vilaine et le Morbihan, Aurélie et Stéphane ont créés leur ferme de Spiruline naturelle au milieu de leur exploitation laitière il y a 10 ans.  Contrairement à ce que l’on croit, la spiruline n’est une algue mais une cyanobactérie aux propriétés remarquables pour la santé ! Elle est cependant classée communément parmi les micro algues bleu.   La spiruline de O’dicy est cultivée par Aurélie sous serre chauffées naturellement, répartie dans 3 bassins brassés en permanence pour que la lumière du soleil ne l’abime pas. La culture se fait la moitié de l’année, lorsque les températures commencent à augmenter à partir du printemps et jusqu’à l’automne. Les bassins sont alors « ensemencés » par une souche de Spiruline de l’année précédente, qui va se développer naturellement au contact de chaleur et de lumière.  Il lui faudra aussi une eau saumâtre et alcaline (pH entre 9 et 11), et comme la plupart des végétaux, du carbone, de l’azote et des sels minéraux. Afin de garder toujours une grande qualité, les bassins sont régulièrement nettoyés au cours de la saison.  Une fois récoltée en surface, l’eau des bassins est ensuite filtrée plusieurs fois, jusqu’à obtenir « une pâte à modeler verte », mélange de Spiruline et d’eau résiduelle ! Elle est ensuite pressée et mise à sécher en séchoir basse température à 35°C, ultra ventilés, avant d’être réduite en paillette ou en poudre ! Ce séchage doux à basse température permet de conserver toutes les propriétés de la Spiruline, comme les vitamines et les nutriments qu’elle contient ! C’est donc une Spiruline d’excellente qualité, cultivée et transformée artisanalement que nous avons choisis de vous proposer, aussi bien dans nos produits qu’en ateliers, pour le plus grand respect de ce trésor de la nature !

Qu’apporte la spiruline à nos cosmétiques ? 

Riche en Protéines, mais aussi en Vitamine A et E, elle va revitaliser la peau, la fortifier et la nourrir en profondeur. Ainsi, elle améliore la souplesse et l’élasticité de la peau en stimulant la synthèse de collagène et d’élastine. Mais ce n’est pas tout ! Elle va donc prévenir l’apparition des rides lorsqu’elle est utilisée régulièrement.  
Lire l’article
Que signifie O’dicy ? 
À propos

Que signifie O’dicy ? 

Publié le 30/01/2023

️ Alors O’dicy, tout d’abord c’est l’Eau d’ICI… car nous mettons de l’eau de mer de Saint-Malo dans nos crèmes ! Grâce à sa composition en minéraux et oligo-éléments, l’eau de mer se rapproche du liquide de notre corps. L’eau de mer de Saint-Malo est pure, riche en minéraux précieux pour reminéraliser la peau, comme le magnésium, le calcium ou le potassium ! Au-delà de l’eau de mer de Saint-Malo, ce sont des ingrédients locaux que vous pourrez retrouver dans toutes nos propositions… des huiles d’ici, des hydrolats d’ici, des argiles d’ici, etc… Une vrai proposition engagée comme on vous le disait!! 🧜🏻‍♀️ Ensuite nous avons écrit O’dicy en mettant en avant le O des deux Ondines ! Et oui, nous sommes deux Ondines de Saint-Malo, deux O d’ici qui mettons toute notre énergie dans ce beau projet!  🌊 O’dicy c’est aussi la référence des Ondines à la mer, the Sea… Nos cosmétiques seront inspirés de la mer, avec un grand nombre de matières premières et d’actifs issus des mers bretonnes. La mer, l’océan, c’est ce qui nous porte au quotidien, l’origine de toute notre énergie. Sa protection aussi. Vous en transmettre un peu à travers nos cosmétiques et nos ateliers coulait de source ! ️ Et puis cette aventure est une Odyssée, notre O’dyssée à nous, semée d’embuches que nous sommes prêtes à surmonter les unes après les autres! 🙌 Enfin, l’orthographe que nous avons choisie reflète le DIY (o’DIcY, vous le voyez?), car les ateliers, le  “faire maison”, les ateliers d’échanges et de partage sont l’essence même de notre histoire ! Et voilà, vous savez tout !
Lire l’article
Notre charte
À propos

Notre charte

Publié le 30/01/2023

Voici les valeurs intrinsèques de O’dicy, celles qui dictent nos choix et nos engagements que nous prenons vis-à-vis de vous pour une cosmétique naturelle ; Transparence, Eco-responsabilité, Partage Protéger notre planète et préserver les océans sont nos valeurs majeures, de la sélection des actifs naturels à l’emballage, en passant par la formulation. Pour formuler nos soins, nous privilégions des matières premières naturelles cultivées et fabriquées au plus près de chez nous. Nous suivons une politique de sourcing et d’achats responsables, notamment via l’évaluation de nos fournisseurs. L’engagement environnemental de O’dicy s’applique également aux emballages de nos soins grâce à des composés de matériaux recyclables.
Lire l’article
Jean-François, Producteur d’Huile végétale de Pépins de Pommes
Producteurs

Jean-François, Producteur d’Huile végétale de Pépins de Pommes

Publié le 30/01/2023

Après l’obtention d’un diplôme d’ingénieur en agro-alimentaire, Jean-François intègre une coopérative cidricole (qui produit du cidre) en tant que directeur technique. Après presque 20 ans au sein de cette coopérative, il décide de se lancer dans la valorisation des co-produits issus de cette industrie, notamment le marc de pomme à cidre, partie solide qui reste une fois qu’on a pressé les pommes.
Depuis 2017, Jean-François valorise donc les produits issus du pressage des pommes à cidre : pépins, marc de pomme… pour proposer à d’autres professionnels diverses matières premières comme l’huile de pépins de pomme, des exfoliants à base de marc de pomme ou à base de pépins, du vinaigre de cidre…

Procédé de production

Producteur d'huile végétale de Pomme O'dicy Les pommes à cidre sont lavées, broyées puis pressées afin d’extraire le jus (environ 75% de rendement). La partie solide, appelée marc de pomme, est séchée permettant d’obtenir un produit stable, qui peut se conserver 12 à 18 mois. On retrouve dans le marc de pomme les pépins, la queue des pommes, la peau, la chair, constituant un co-produit riche en fibre (cellulose, pectine, hémicellulose, lignine). Traditionnellement, les cidriers vendent ce co-produit aux industriels de la pectine ou de l’alimentation animale.

L’objectif de Jean-François est de trouver d’autres valorisations.

Les pépins, issus de cidreries normandes et bretonnes, sont triés puis pressés à froid en Bretagne pour obtenir une huile végétale, riche en acide gras insaturés, très émolliente. L’huile de pépins de pommes est une huile sèche, laissant un toucher très agréable sur la peau.      
Lire l’article
L’histoire de O’dicy
À propos

Notre histoire

Publié le 30/01/2023

Bonjour chère communauté d’Odycéennes & Odycéens ! Voici ici toute l’histoire de O’dicy… Laissez-vous guider je vous raconte tout!O’dicy n’est autre que la suite des Ateliers de Petit Bé, les ateliers cosmétiques que j’avais lancé en 2017 à Saint-Malo, pour apprendre à faire ses propres cosmétiques.
Je me lançais à l’époque dans une incroyable aventure entrepreneuriale, avec l’envie de transmettre au plus grand nombre la capacité de faire soi-même ses propres produits cosmétiques, sains et naturels, sans impact sur notre santé ni sur notre environnement. Biologiste Marin, c’était pour moi une autre manière de protéger l’environnement, surtout l’environnement marin, mais aussi de valoriser simplement des matières premières naturelles dans le partage humain.5 années sont passées depuis, et ces ateliers ont vécu une vie incroyable à vos côtés! Des centaines de personnes sont passées autour d’une table des Ateliers du Petit Bé, et ont appris à fabriquer leur propre déodorant, leur crème visage, lait pour le corps, gommage solide, etc.Mais en 2019 je réfléchis à aller plus loin. À écouter mes clients qui, par manque de temps, n’arrivent pas à refaire les produits chez eux. À écouter les autres qui me demandent où s’approvisionner en matières premières, en étant sûrs de leur qualité et de leur origine.Je suis, à l’époque, incapable de répondre à ces questions.J’ai bien formé d’autres animatrices qui ont fait à leur tour des ateliers, mais je reste toujours frustrée quand aux produits finis, et à l’approvisionnement que je ne maîtrise pas totalement, dans les ateliers aussi. Je décide alors de faire évoluer Les Ateliers du Petit Bé, en me renseignant pour mettre en place une gamme de produits finis qui serait identique aux produits abordés en atelier, mais aussi une gamme de matières premières qui serait locale et de qualité. Je souhaite aussi remettre du marin dans les formulations que j’aborde (on ne se refait pas!). J’intègre alors La French Tech, le tremplin national pour monter une Start-Up aujourd’hui en France. Rencontres, Formations, Echanges, Initiatives, Questionnements, sont autant d’expériences par lesquelles je vais passer pendant plusieurs mois! Alors que c’est l’ébullition dans ma tête, en plein phase d’imagination du projet, je fais une rencontre improbable, un matin autour d’un café partagé chez Angélique qui tient le Cook’in Café, un lieu unique à Saint-Malo où j’ai l’habitude de faire mes ateliers.Une Ondine vient me partager son sourire et son attrait pour le projet!Signe du destin? Ange envoyé du ciel?  
Vous trouverez ainsi :Le Baume solide, du “Marin d’O douce”, pour nourrir le corps en un passage,Le Masque / Gommage en poudre, ” À marée basse”.Le Baume à lèvres, “Le baiser des sirènes”Sans oublier notre première matière première locale que nous adorons,l’Huile de Pépins de Pomme bretonne et normande, pour les peaux mâtures et sensibles!Voilà, vous savez tout, ou presque…Alors, vous nous suivez? 😉   Ondine H.
 
Lire l’article
L’huile vierge de Pépins de Pomme
Ingrédients

L’huile vierge de Pépins de Pomme

Publié le 30/01/2023

L’huile vierge de Pépins de Pomme, est notre huile végétale dont nous sommes la plus fière! Cultivée et produite à quelques kilomètres seulement de chez nous, cette huile sèche à l’odeur de frangipane est idéale dans vos soins du visage, cou, mains et l’ensemble du corps en vous laissant un toucher agréable sur la peau. Riche en vitamines et acides gras essentiels, elle assurera en profondeur l’hydratation et la nutrition en profondeur de la peau. L’huile de pépin de Pomme est un co-produit de l’industrie alimentaire. Obtenue par pression à froid des pépins de pomme séparé après séchage du marc de pomme résultant de la fabrication du Jus de pomme ou du cidre. Découvrez notre producteur ! Sans conservateur.  
Lire l’article